Devis et factures : logiciels, modèle, clauses

Vous êtes ici: Activ'Entreprises > Juridique/Social/Fiscal > Devis et factures : logiciels, modèle, clauses

 

Pour rédiger vos devis et factures, plusieurs solutions s’offrent à vous.

 

 

Utiliser Excel

Modèle Devis Facture avec TVA

Modèle Devis Facture sans TVA

 

Utiliser des logiciels en ligne ou à télécharger

Tous ces logiciels ont une partie gratuite et une partie payante, la payante n’étant généralement pas trop chère, de 5 à 10 €/mois, sauf pour Sage One (15 €/mois).

Notez également que si vous souhaitez tenir votre comptabilité vous-même, plusieurs logiciels comptables pemettent d’éditer des devis et factures : TwittCompta, ComptaCom et Macompta.fr

Mentions complémentaires

Vous pouvez ajouter nombre de mentions sur votre devis, document appelé à devenir contractuel dès lors que votre client aura donné son accord, et, si possible signé le devis (la signature sert de preuve en cas de litige mais elle ne conditionne pas l’existence du contrat !).

En vrac on peut citer :

Mentions obligatoires

Outre les mentions habituelles que l’on retrouve ici Les mentions obligatoires sur une facture, notez que certaines mentions sont apparues récemment ou ont été accentuées.

La loi Hamon 2014 prévoit ainsi dorénavant qu’une date limite d’exécution des travaux doit être indiquée sur le devis quand le client est un particulier, quel que soit le montant du devis.

Le délai de retractation passe ensuite à 14 jours en cas de démarchage, notion qui a été fortement élargie : ainsi un client potentiel qui vous appelle pour un RDV chez lui  et qui signe votre devis chez vous sera en situation de démarchage et bénéficiera alors de 14 jours de délai de rétractation. Il peut évidemment y renoncer expressement si les travaux sont urgents.

Dans le cas de travaux de dépannage, entretien et réparation, il est prévu toute une gamme de mentions obligatoires. La liste est longue, vous trouverez une fiche descriptive complète à télécharger ici. Si tout cela vous paraît kafkaïen, vous n’avez pas tort, rappelez-vous que vous êtes en France, c’est normal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *